vendredi 1 avril 2016

Actualités OVNI Paris Avril 2016



Vie extraterrestre : à deux doigts de la réponse

C'est ce qu'a voulu démontrer Robert Lamontagne, astrophysicien à l'Université de Montréal et directeur du télescope de l'observatoire du Mont-Mégantic, dans une captivante conférence qui a eu lieu la semaine dernière au Café Clovis du Cégep de Drummondville.
«Plus nos technologies progressent, plus nous trouvons des exoplanètes dont la masse se rapproche de celle de la terre et plus elles sont à une distance semblable à celle qui sépare notre terre du soleil. Trop près c'est trop chaud, trop loin c'est trop froid pour que naisse la vie», a expliqué l'astrophysicien.
Robert Lamontagne, qui est également membre de l'iREx (Institut de recherche sur les exoplanètes), se dit confiant que les instruments à venir permettront de faire un bond de géant au début des années 2020. Il a parlé de TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite), de la NASA, qui verra le jour vers 2018 avec la mission de balayer le ciel afin de trouver spécifiquement des exoplanètes. Il y a également le JWST (James Webb Space Telescope) qui sera aussi en fonction en octobre 2018, qui sera 10 fois plus puissant que Hubble. Et surtout, il y a le TMT (Trente Mètres Téléscope), un observatoire astronomique terrestre capable d'observer depuis le proche ultraviolet jusqu'à l'infrarouge moyen (500 fois plus puissant que le Mont-Mégantic), et le EELT (European Extremely Large Telescope) avec son miroir primaire d'un diamètre de 39 mètres, qui doit entrer en service en 2024.



Interview du spationaute Jean-François Clervoy sur les ovnis et l'espace

En dehors de sa prestigieuse carrière de spationaute, Jean-François Clervoy manifeste une vive curiosité pour les phénomènes qui restent encore inexpliqués par la science. Notons qu’il fait partie du comité de soutien de l’Institut de recherche sur les expériences extraordinaires (INREES) dont l’objectif est de sensibiliser les professionnels de la santé et le grand public aux expériences extraordinaires qu’un certain nombre de personnes disent avoir vécues (Expérience de mort imminente, observations d’ovnis, enlèvements par des ovnis, contact avec les défunts, etc.).

En ce qui concerne le phénomène ovni, il participe aux travaux de la commission Sigma devenue plus tard Sigma2 placée sous la direction du très dynamique Luc Dini (Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Constructions Aéronautiques, de l’École Nationale Supérieure des Ingénieurs des études et techniques d’armement, "Directeur Business Development Missile Defense" chez Thales Air Systems, auditeur à l’IHEDN) qui se révèle être un animateur particulièrement actif dont l’ambition avouée est de faire avancer le dossier ovni. Selon Clervoy, Luc Dini n’est pas hostile à l’idée de communiquer au public les résultats des travaux de la Commission. 



Préparation des ufologues à la Divulgation

Comme la divulgation se rapproche, voici ce à quoi vous pouvez vous attendre :
1) Des canulars
Il y a une composante de tricherie dans l’ADN humain. Nous aimons faire des canulars, des bons coups, des farces. C’est ce que nous faisons. Les canulars OVNI/ ET vont augmenter, peut-être même de façon spectaculaire…

2) Des prédictions
Les gens vont s’exciter et les prédictions vont suivre. Ceci est également la nature humaine et c’est compréhensible…

3) De faux témoins
La divulgation sera le plus grand spectacle sur Terre. Beaucoup de gens voudront être sur la scène, qu’ils aient ou non un lien avec la question elle-même.

4) De vrais témoins
Comme la divulgation approche beaucoup de témoins légitime, comme les militaires, les agents de renseignement, les témoins politiques pourront sentir qu’ils peuvent enfin aller de l’avant. De toute évidence, l’évaluation de ce processus sera rendu compliquée par les faux témoignages. Tout ce qui peut être demandé est que le public et les médias fassent de leur mieux pour appliquer la raison et le bon sens.

5) Des récits élaborés
Ce sont essentiellement des canulars d’un niveau très avancé. Il vous sera présenté de longues histoires d’une grande complexité. Elles seront très divertissantes mais elles seront complètement fausses.

6) Une opposition
La divulgation sera l’événement le plus profond de l’histoire humaine. Nombreux sont ceux qui estiment qu’il n’en est pas encore temps… Nous devrions attendre que nous soyons plus avancés technologiquement ou spirituellement… Nous devrions laisser le gouvernement décider. Etc… Une partie de cette opposition consistera en des réflexions légitimes de préoccupation et une autre partie sera de la propagande.

7) De la désinformation
C’est la tâche qui sera la plus difficile à affronter pour le public et les médias...



Les intelligences “extraterrestres” et nous

Depuis des décennies et probablement depuis toujours, des intelligences extérieures semblent se manifester par les manœuvres de certains ovnis (Objets Volants Non Identifiés) ainsi qu'à l'occasion de rencontres rapprochées. Après quoi courent-elles ? Que projettent-elles ? Sommes-nous capables de les comprendre ? Et l’une des interrogations parmi les plus importantes : leurs comportements, leur conduite de nos relations s'appuient-ils sur une morale, ou bien, sur une compréhension du sens de notre existence ? Nos visiteurs possèdent-ils une connaissance ou une vision plus profonde pour ce qui concerne le sens et le destin de la Vie en général et de la nôtre en particulier ? Sur quoi notre monde pourrait-il s'appuyer pour comprendre le point de vue de nos visiteurs ? Sur quoi pourra-t-il s'appuyer pour garantir des relations harmonieuses avec eux ?



Les astronautes d'Apollo 10 ont entendu une musique étrange derrière la lune

La Nasa a rendu public l'enregistrement d'"une musique bizarre" entendue par l'équipage d'Apollo 10 en mai 1969 lors de leur survol de la face cachée de la Lune sans aucun contact radio avec la Terre.
Le cas de ces sifflements a été présenté dimanche soir sur la chaîne câblée Discovery dans le cadre de sa série intitulée "Les dossiers inexpliqués de la Nasa".
"Vous entendez ça? ce sifflement...", dit Eugen Cernan sur l'enregistrement. "C'est vraiment une musique bizarre", poursuit-il alors que leur vaisseau survole la face cachée de la Lune à 1.500 mètres d'altitude, coupé de tout contact radio avec la Terre.

Les trois astronautes ont jugé le phénomène tellement étrange qu'ils ont débattu du fait de savoir s'ils devaient ou pas le signaler au centre de contrôle à leur supérieurs, de crainte de ne pas être pris au sérieux et de compromettre leurs chances d'effectuer de futurs vols, selon l'émission de Discovery.



« Que veut l’Intervention ici sur Terre ? »

L’Intervention cherche à contrôler ce monde et les peuples de ce monde. Elle ne fait pas seulement cela pour atteindre ses propres objectifs de richesse et d’acquisition de ressources, mais pour servir de plus grandes puissances qui utiliseront secrètement l’Intervention pour prendre le contrôle du monde. Ces grandes puissances n’oseraient pas entrer dans le monde comme le fait maintenant l’Intervention, mais ils utiliseront ces forces moins scrupuleuses pour atteindre leurs propres buts d’influence et d’acquisition.

L’Intervention veut une humanité docile. Elle ne veut pas une humanité rebelle, car elle ne pourrait pas gérer cela. L’Intervention veut que l’humanité travaille en étant consentante – en croyant à ses buts, principes et promesses. Ceux-ci, bien sûr sont faux et trompeurs, et ça serait la plus grave des erreurs si l’humanité suivait ces mandats.

Donc, comprenez que vous avez maintenant la concurrence venue de l’univers – concurrence pour la valeur et les ressources de ce monde, pour sa position stratégique et pour les choses cachées ici sans que les humains en aient conscience, et qui sont d’une immense valeur à ces races de l’univers qui en ont conscience…



ODH Tv F.A.Q #2

Une petite vidéo faite au col de vence, pour vous remercier de nous suivre depuis 10 ans! N'hésitez-pas à partager la vidéo!



My time as a UFO investigator

Nick Pope investigated UFOs for a now-defunct British Ministry of Defence division. He argues it’s time for the programme to re-launch – for reasons that have nothing to do with small green men.
I worked for the MOD for 21 years. From 1991 to 1994, I was posted to a division where my duties included undertaking these investigations. It was a fascinating job, to say the least.

A UFO, it’s worth remembering, refers to any unidentified flying object – not necessarily an extraterrestrial one. While the MOD investigations were aimed at determining whether there was evidence of any threat, we were thinking more about Russians than Martians. The theory was that some sightings might involve Soviet spy planes or bombers probing our air defences to try to evaluate the effectiveness of our radar systems, aircraft and pilots. The British government’s position was virtually identical to that of the US, where UFO sightings had been investigated by the United States Air Force (USAF) since 1947, in what later became known as Project Blue Book.
There is huge public interest in this. When the UK got its Freedom of Information Act, the MOD received more requests about UFOs than any other subject. Prompted by this interest, an ongoing project to declassify the MOD’s UFO files has resulted in the release of nearly 60,000 pages of documentation, including sighting reports from the public and formerly-classified MOD papers. Each time a batch of UFO files is released, it makes headline news around the world. The final batch of files will be made public this year.



Aaron Rodgers: NFL star speaks about his wild close encounter with UFO

"It was a large orange, left-to-right-moving object. Because of the overcast nature of the night and the snow, you couldn't make out, it was behind the clouds we were seeing, but it was definitively large in the night sky, moving from left to right," Rodgers continued. "Again, it was like 12:30 at night here. It was me, Steve, and his brother that saw it."

"And it goes out of sight and we look at each other and go, 'What in the f--- was that?'" Rodgers recalled. "You could hear it moving. When it had been out of sight for like 30 seconds -- and when I say 30 seconds, it felt like five minutes -- at the time, we were kind of in shock."

Aaron Rodger’s close encounter with the UFO took place in 2005, and since then, he has learned quite a bit about those unusual sightings:
"Now, if you know anything about UFO sightings or you've done research, you know that a lot of times two things are connected to UFO sightings," Rodgers added to his UFO story. "One, is the presence of fighter jets. And two, there's a lot of sightings around nuclear power plants. So to tie it all together, the alarm we heard was from 30 miles out was a nuclear power plant that had an alarm that went off."



Mars named MUFON Marketing Director

…A former journalist and SIU grad, he headed several of his own business ventures before recently accepting his current job.
Q: So do you think your last name had any sway in getting the job?
A: "When I talked to the (director) initially, I said you're going to get an email and my last name is Mars. I said, 'I'm serious. That's my last name. And it's just a coincidence.'"
Q: What's John Mars' mission?
A: "There's just a lot of educating the public. I want to get the military involved more. And first responders. We need to take the drama out of aliens and invasions and the way I look at it objectively: There is other life out there. And let's see what's out there. Let's do the research."



Unexplained Formation of Objects on NASA Photograph from Space Shuttle STS-100

In March of 2016, a “viral” story resurfaced about a UFO in a NASA photograph, that was mysteriously ‘deleted’ from NASA’s website.  After investigation, the original link that showed the photograph in question was broken, it is likely due to the fact that the database simply was moved. The new source, once located, verifies the photograph is still available for download.  So, the story about it being “deleted” is largely untrue.

However, what IS true, is the fact that the photograph does show an unidentified “formation” of UFOs, whatever they may be. This page was created to help make sense of a largely incorrect story being circulated.

What are we looking at?
The photograph in question, which is verified as a genuine NASA photograph, has an unexplained formation of UFOs in the frame…



What's up in space

SLIGHT CHANCE OF METEORS: A new meteor shower could appear this week. According to theoretical modeling by Mikhail Maslov, Earth will pass through a sparse cloud of meteoroids from Comet 252P/LINEAR on March 28-30. The encounter could cause a minor shower of slow meteors emerging from a radiant near the star μ Leporis, south of the celestial equator. Little is known about meteors from 252P/LINEAR, so estimates of the meteor rate are very uncertain. Maslov's models suggest no more than 5 to 10 per hour.

SOLAR CYCLE CRASHING: Anyone wondering why the sun has been so quiet lately? The reason is shown in the graph below. The 11-year sunspot cycle is crashing.

For the past two years, the sunspot number has been dropping as the sun transitions from Solar Max to Solar Min. Fewer sunspots means there are fewer solar flares and coronal mass ejections (CMEs). As the explosions subside, we deem the sun "quiet."



High Altitutde Craft With Thrusters Transits The Moon

Many followers asked me to redo this clip so here it is. Shot well over a year ago, this clip shows a very high altitude craft with three rocket-like thrusters. The footage was shot in the daytime using an 8" telescope through a city light filter. This is why the footage looks to have been shot at night.

6 commentaires:

  1. Il parait qu'un OVNI a rasé le Palais de l'Elysée avec une salve lazer, j'aimerais savoir si l'information est vraie? Et surtout pour savoir si je dois péter le champagne... Merci par avance!

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,
    Je ne sais pas si c'est vrai, mais ce qui est sûr, c'est que ce soir vers 22 H 00 je me promenais sur le champ de Mars à Paris 7 et j'ai vu un OVNI. Plusieurs personnes l'ont vu également. Il s'agissait d'une forme lumineuse couleur rouge - orange fixe derrière la fine couche nuageuse. Je ne saurais pas dire si le phénomène était à la hauteur des nuages ou non. Cette forme est restée lorsque la couche s'est déplacée. Elle était à l'aplomb du champ de Mars. Quand on a l’École Militaire dans le dos, et en regardant vers la Tour Eiffel, sur la droite de cette forme on pouvait distinguer nettement 3 autre formes plus petites et de la même couleur, mais en plus ténue.
    Un autre phénomène que j'ai constaté uniquement avant que la couverture nuageuse s'en aille complètement, était un croissant très peu incurvé pulsant une lumière verte très très vive à un intervalle que j'estime de 20 secondes. La couleur de ce vert était semblable au vert d'un feu de circulation. la lumière verte curieusement éclairait les nuages à proximité ce qui me fait dire que l'objet était dans ces nuages. De plus, la lumière était pulsée dans une seule direction latérale c'est-à-dire vers le rebord extérieur de l'arc de cercle. Cet arc de cercle (sans doute un objet rigide) se déplaçait lentement. La position de cet arc de cercle était à proximité des trois autres formes lumineuses et non à proximité de la grande.
    Vers 22 H 30, le phénomène lumineux pulsant du vert à cessé, puis je suis parti pour continuer ma promenade, et petit à petit les trois formation de petites tailles se sont estompées, puis la dernière s'est atténuée elle aussi tout en ne disparaissant pas totalement au contraire des autres. Bref, je suis rentré chez moi mais j'aimerai bien que quelqu'un me dise si le phénomène a continué longtemps et aussi si il a été observé longtemps avant 22 H 00, heure à laquelle j'ai commencé à le voir.
    Grégoire

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, je n'ai pas d'autres information sur l'observation que vous me présentez. Vous pouvez éventuellement venir à la prochaine soirée OVNI Paris et, au début de la séance avant l'intervention de Gilles Thomas, vous pouvez faire un appel à témoins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      J'ai fait un rapport au geipan. Je vous l'envoie car je pense ne pas être à Paris pour la prochaine soirée OVNI :

      Je ne sais pas si c'est un phénomène explicable, mais hier soir vers 22 H 00 je me promenais sur le champ de Mars à Paris 7 et j'ai vu un OVNI. Plusieurs personnes l'ont vu également (plus d'une vingtaine). J'ai été attiré par des flashes lumineux semblables à des feux d'avion.

      Quand j'ai levé la tête je n'ai vu qu'une une forme lumineuse couleur rouge - orange fixe dans ou derrière la fine couche nuageuse qui était constituée d'altocumulus à environ 3000 m d'altitude. Je ne saurais pas dire si le phénomène était à la hauteur des nuages ou non. Cette forme est restée lorsque la couche s'est déplacée. Elle était à l'aplomb du champ de Mars et sa base semblait carrée. Quand on a l’École Militaire dans le dos, et en regardant vers la Tour Eiffel, sur la droite de cette forme on pouvait distinguer (dans un second temps) nettement 3 autre formes plus petites sur la droite et de la même couleur, mais en plus ténue. Leur base m'a semblée triangulaire. J'ai pensé que leur luminosité dépendait de leur taille. Elles étaient disposées à la perpendiculaire (et non en alignement) par rapport à la première formation lumineuse, et à environ 10° sur la droite. Leur écart entre elles était de 2 ou 3 ° environ. Aucunes de ces formation n'avaient de bords bien net ce qui pouvait faire croire à des nuages, sauf que dans ce cas, ils auraient été les seuls fortement illuminés et fixes ! Cela ne me semble donc pas être le cas.




      Supprimer
    2. Suite :
      Puis le flash qui avait attiré mon attention en premier lieu s'est produit de nouveau. Il émanait de ce qui m'a semblé être un segment de cercle très peu incurvé que j'estime à une centaine de mètres de long, pulsant une lumière verte très très vive à un intervalle régulier que j'estime de 20 secondes, et situé sur le rebord d'un nuage comme si l'appareil complet se tenait caché dans le reste du nuage. J'avoue ne pas avoir pris le temps de compter exactement. La couleur de ce vert était semblable au vert d'un feu de circulation. La lumière verte curieusement éclairait les nuages à proximité ce qui me fait dire que l'objet en question était dans ces nuages. De plus, la lumière était pulsée dans une seule direction latérale c'est-à-dire vers le rebord extérieur de l'arc de cercle et pas dans la direction de la première formation lumineuse. Par contraste avec la lumière pulsée on voyait très nettement une partie ombrée en noir foncé qui me semblait être l'OVNI lui-même. Ce corps noir de l'OVNI était autrement invisible quand il n'y avait aucune pulsation, si bien qu'on n'aurait jamais pu voir qu'il y avait quelque chose sans ces pulsations révélatrices du corps de l'OVNI.

      Cet arc de cercle (sans doute un objet rigide) se déplaçait lentement. Au début, la position de cet arc de cercle était à proximité des trois autres formes lumineuses et non à proximité de la grande. Puis cet objet pulsant s'est déplacé plus sur la droite d'environ 5 °.
      Il a disparu peu avant que la couche nuageuse s'en aille totalement. C'est-à-dire que vers 22 H 30 environ, le phénomène lumineux pulsant du vert à cessé, puis je suis parti pour continuer ma promenade, et petit à petit les trois formations de petites tailles se sont estompées, puis la dernière s'est atténuée elle aussi tout en ne disparaissant pas totalement au contraire des autres.

      Bref, je suis rentré chez moi mais j'aimerai bien que quelqu'un me dise si le phénomène a continué longtemps et aussi s'il a été observé longtemps avant 22 H 00, heure à laquelle j'ai commencé à le voir.

      Bien sûr il n'y avait aucun bruit. Ce ne pouvait être ni un avion ni une météorite. Il reste que cela ait pu être une montgolfière ou un dirigeable. Cependant ils auraient du être visibles car le ciel de Paris est très éclairé.
      Plus tard, vers 23 H 00 deux avions de lignes sont passés au dessus de Paris à Environ 1000 m d'altitude en direction de l'Ouest, ce qui peu donner une idée de la hauteur des phénomènes lumineux. Ces derniers étaient vraiment très hauts par rapport aux avions.
      Pour ce qui est du faisceau de la Tour Eiffel, il passait largement en dessous.
      Aucun objet n'a occulté le ciel ni les nuages entre ces formation pendant l'observation ce qui me fait dire qu'il n'y avait aucun corps solide reliant l'ensemble des phénomènes.
      Un ami que j'ai prévenu à pu voir seulement les phénomènes rouges - orange de l'avenue de Tourville qui est à côté des Invalides. Il est venu me rejoindre après.

      Grégoire BAKHMETEFF

      Supprimer
    3. Comment faire pour vous envoyer en pièce jointe les croquis que j'ai fait ?
      Grégoire

      Supprimer