dimanche 1 février 2015

Actualités OVNI Paris Février 2015



Bilan et dernières infos sur les survols de centrales nucléaires françaises par des ovnis

Le gouvernement français est en état d'alerte, depuis octobre 2014, en raison d’une importante quantité d’ovnis répertoriés au-dessus de certaines centrales nucléaires.

​«Face à ce phénomène nouveau, les forces de l’ordre tâtonnent, cherchent la parade», confiait récemment à l’AFP le criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne, Christophe Naudin.

Des drones ont survolé, en début de semaine, le site militaire de l'Ile-Longue, dans le Finistère. Cette base opérationnelle de la marine nationale abrite notamment les quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, éléments de la force de dissuasion nucléaire française.

Depuis début octobre, 17 sites nucléaires ont été survolés par des drones, certains à plusieurs reprises.

La France compte au total 19 centrales nucléaires en activité, soit 58 réacteurs tous exploités par EDF. Leur survol est interdit dans un périmètre de cinq kilomètres et de mille mètres d’altitude autour des sites. De plus, l’espace aérien au-dessus des centrales nucléaires est surveillé par l’armée de l’air dans le cadre d’un protocole avec EDF. Ces derniers n’ont jusqu’à présent livré aucune vidéo à propos de ces survols d’engins.



Ancien directeur de la NASA confirme villes extraterrestres sur la lune

…Ken Johston, ancien directeur du Département de la National Aeronautics and Space Administration des données et photographies département de contrôle de la NASA, qui a également travaillé pour le laboratoire lunaire … au cours des missions Apollo a été licencié pour avoir dit la vérité.

Johnston affirme  que la NASA par le biais de certains témoignages d’astronautes ont découvert d’anciennes villes exotiques et le reste de machines de pointe sur la Lune , une partie de cette technologie pourrait manipuler la gravité.

Il dit que l’agence a ordonné un cover-up et l’ont forcé à participer. Au cours des 40 dernières années, d’autres scientifiques, ingénieurs et techniciens ont également accusé la NASA de dissimulation et de données d’obscurcissement.
Ancien employé NASA, Donna Hare, a accusé la NASAde se cacher et obscurcir des milliers de photos au fil des ans. Elle affirme que l’agence spatiale est la suppression des anomalies sur les photos qui dérangent certains ,sont accablantes.



Les Révélations de Lou Baldin

Lou Baldin est un contacté fantasque et énigmatique bien connu des ufologues américains. Né en Italie après la guerre dans une famille de militaires américains, il est lui-même retraité de l’US Air Force.
Ayant eu des contacts depuis sa plus tendre enfance avec des extraterrestres et ayant vécu plusieurs expériences à bord d’un OVNI, il a écrit deux livres, In League with a UFO (À bord d’un OVNI) et A Day with an Extraterrestrial (Une Journée avec un Extraterrestre).


« Quand j'étais dans l'armée américaine, je n'ai pas seulement vu des vaisseaux spatiaux aliens, mais j'ai voyagé dans plusieurs d'entre eux. (...)
Le vaisseau dont je me souviens le mieux avait des couloirs. Il y avait un couloir principal circulaire, comme un vestibule qui séparait les hublots de l'intérieur du vaisseau. Je pouvais marcher le long de ce couloir circulaire et regarder à travers tous les hublots. La vue était claire comme du cristal. À l'intérieur, il y avait des compartiments confortables. Mais je n'ai jamais vu de salle de pilotage ni de salle des machines.
J'étais dans le vaisseau quand, à un moment, il s'est ''envolé'' de cette planète. Mais il n'y avait aucune sensation de mouvement, ni de force motrice ou gravitationnelle. Je me tenais debout en train de regarder par un hublot, et, en quelques secondes, je me suis retrouvé dans l'espace sans avoir rien senti !
Tout semblait fonctionner de façon autonome. À un moment, j’ai aperçu d’autres humains, peut-être 4 ou 5, qui étaient assis dans l’un des compartiments, mais on ne s'est pas parlé. Ils étaient occupés. Moi, j'étais en contact avec un alien de la taille d'un enfant de 6 ans. » (L. Baldin)



Inde : Découverte de nouvelles peintures étranges du néolithique

Ces fameuses peintures rupestres ont confondu les experts dans la région de Charama Kanker dans Chhattisgarh, parce que certaines des images taillées vues dans des grottes vers les villages de Chandeli et Gotitola ressemblent étroitement à la façon dont les personnages exotiques et les OVNI modernes ressemblent. C'est ce qui rend les peintures et gravures rupestres très déconcertantes aux yeux des gens. Les dessins ne montrent pas une image claire du nez et de la bouche de la figure étrange et dans certaines images, ils semblent être vêtus d'un costume semblable à ceux de l'espace.
D'autres résidents racontent des histoires de leurs ancêtres du "peuple Rohela" qui signifie "ceux de petite taille." Ces êtres ont visité les gens de Chhattisgarh à l'aide d'un vaisseau volant de forme ronde, et ils ont emporté avec eux une ou deux personnes du village qui ne sont jamais revenues. Les gens de Chandeli et Gotitola croient que les peintures rupestres sont les représentations du peuple Rohela qui montrent l'arrivée de leurs ancêtres des étoiles dans le passé.



L’astronaute William Rutledge dévoile que la “Mona Lisa EBE” (E.T) ramenée de la Lune serait en vie, en Afrique !!!

Au court de la mission Apollo XV, l’astronaute Worden résté dans le vaisseau en orbite s’est occupé des observations de la lune. La plupart de ses observations concernaient la face cachée, qui n’avait pas vraiment été observée en détail sois disant. Les clichés panoramiques permettaient une résolution spatiale d’un mètre à la surface. Il y eut 1 529 clichés de ce type, occupant 2 km de film, soit 25 kg.

Si l’on reconnaît que ces clichés sont réels, et ils le sont, on ne peut donc nier le fait que la NASA ait envoyé une ou des missions pour explorer ces vaisseaux. En effet on imagine pas une seconde, qu’ayant découvert un tel vaisseau ( 4 kms de long ) la NASA passe tranquillement à autre chose, ou se contente de continuer le programme Apollo sans avoir la curiosité d’y aller jeter un œil.

On sait que les Russes étaient eux aussi au courant de cette épave sur la face cachée lunaire, Luna 3 réalise les premières photographies de la face cachée de la Lune en 1959. Et grace à leur sonde Zond 5 qui fut le premier vaisseau spatial à contourner la Lune et à revenir sur Terre, en septembre 1968. Il y eu en tout 45 sondes spatiales Russes avec pour mission la Lune, et 15 de ces missions ont atteint leurs objectifs.
William Rutledge à 76 ans témoigne avoir participé à cette mission secrète américano-russe “Apollo 20 ” en août 1976 sur la face cachée de la lune pour aller explorer une ville et un immense vaisseau spatial, tous deux très anciens.
Sur le vaisseau ils auraient trouvé une femme ni vivante ni morte, selon ses dires…



Ancient Aliens Idea Exploited By Manipulative Alien Invasion

Have you heard the one about the Aztec Empire? No? I don’t blame you, it hasn’t been around for a while. The story goes something like this: Montezuma and his brave Aztec warriors faced invasion from Cortes and a small band of technologically advanced Conquistadors. The Aztec could not understand what was happening. Their culture had no reference point for this. Where had these men come from? What did it all mean?

As humans frequently do, the Aztec looked to the past for insights about their present situation. They found references that foretold such a thing. These men were Gods! Ah, now it all made sense. That uncomfortable feeling when you’re faced with a completely new and unprecedented situation? All gone now. The Aztec could breathe easy again.

But not for long. The Conquistadors were as cunning as they were ruthless. They used the Aztec’s superstitions against them. The Aztec, eyes on the past, could not see the situation for what it truly was. It was a fatal mistake.
Many abductees and contactees have been manipulated into believing that the present alien invasion are the same ones that contacted humanity in the past. “They enhanced our DNA to help us advance”, or “Humanity was bred as a slave race to mine gold – they own us” are common misconceptions in the UFO community.



Air Force UFO files hit the web

The fabled Project Blue Book, the Air Force's files on UFO sightings and investigations, have tantalized and frustrated extraterrestrial enthusiasts for decades. But this week, nearly 130,000 pages of declassified UFO records — a trove that would make Agent Fox Mulder's mouth water — hit the web.

UFO enthusiast John Greenewald has spent nearly two decades filing Freedom of Information Act requests for the government's files on UFOs and other phenomena. On Jan. 12, Greenewald posted the Blue Book files — as well as files on Blue Book's 1940s-era predecessors, Project Sign and Project Grudge — on his online database, the Black Vault.

Project Blue Book was based at Wright-Patterson Air Force Base in Ohio. Between 1947 and 1969, the Air Force recorded 12,618 sightings of strange phenomena -- 701 of which remain "unidentified."



USAF UFO Blue Book files forced to be taken down
                                            
John Greenewald, owner of The Black Vault, has sent out this statement:

The Black Vault’s Statement on the Project Blue Book Files
January 29th, 2015 – It is with great frustration to announce, that Ancestry.com, and their subsidiary Fold3, has laid down a claim to copyright on the Project Blue Book material – which has long been labeled as “public domain” by the National Archives & Records Administration (NARA).   Ancestry.com is claiming ownership to the digital version of this material – despite me having records that Fold3 doesn’t even have in their archive and I received under the FOIA starting back in 1996.  They simply claimed it was 100% theirs and I was forced to remove it.

Because of my attempt with properly crediting Fold3 with a DIRECT LINK to their site as partial credit for some of the material, they used that show of proper credit by me to issue a copyright claim under the Digital Copyright Millennium Act (DCMA). Anyone who knows anything about the law can attest; you are “guilty until proven innocent” so this was the beginning of the end. I never hid from Fold3 as a source, and even brought them up in some media interviews I did take part in, which were all cut out. No one cared about that part of the story – this new archive was what they wanted to report on because it was simple, straight forward, easy and free. And people loved it.

Based on an evidence-less claim I was forced to remove the entire site.  That’s right, there was ZERO evidence submitted to my web hosting provider of ownership or copyright or license, but rather, they simply placed the accusation which is all it takes.



Ufo sightings in Great Lakes region continue

Take the UFO/Bigfoot sightings of an entire neighborhood up near Rochester, NY which have been exercising and fascinating the locals for the better part of a year now.

What began last March, has become almost a nightly vigil for this Wayne, Co community. There have been times in the last two weeks when yours truly has received literally over a dozen photos a night taken of brightly lit objects hovering over houses of the principal witnesses, some received in real time, as they were happening.

Strange lights have also been filmed over the nearby woods where the same witnesses have seen evidence, not only of what seems to be more than one Bigfoot, but also of possible government or military activity.

Unidentified black vehicles show up parked on the streets and when approached they quickly drive away. Unmarked helicopters have been spotted flying low over houses.

This would all seem too classic, and perhaps too difficult to believe, except that, apparently, some folks have been seeing similar kinds of things over Lake Ontario and Lake Erie over on the Canadian side in the last few months as well. The most common sighting in these consists of a bright orange or reddish light, sometimes resembling a star-shaped light that is entirely too low to be a celestial object and is not moving.



PRG’s Stephen G. Bassett announces White House Petition VII

Stephen G. Bassett Executive Director of the Paradigm Research Group is extending PRG’s world-wide influence to once again challenge the White House on the ET question. This challenge is a re-assertion of actions taken by PRG over the last several weeks to test the metal of American democracy.

First – the distribution to all members of the US Congress and Senate of the entire DVD set cataloguing the proceedings during the Citizen Hearing on Disclosure on the ET question held in May of 2013 at the Washington National Press Club.
Second –  Now Bassett, in his most recent We the People Petition, challenges the White House to do the same: Support open congressional hearings that will allow former US military officers, government agency and political witnesses to testify under oath before a committee of the US Congress.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire